Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

beverly-fan-du-japon logoLes aventures de Monsieur Mizo Grand et Gros buveur de Saké

 

 

 

« Bonsoir, Je suis Monsieur Mizo. Je suis commerçant à Kyoto, un grand commerçant. Si vous cherchez l’étoffe la plus soyeuse, la plus duveteuse, la plus moelleuse, la plus brilleuse … Excusez-moi je m’emporte, la plus brillante ; c’est chez moi, au centre de Kyoto que vous la trouverez et nulle part ailleurs.

Mes concurrents, des hommes jaloux, disent que je ne suis pas seulement grand que je suis aussi GROS…. C’est vrai, c’est vrai, je suis taillé dans une boulle et mon seul plaisir – à part vendre des tissus – c’est de manger le soir tranquillement sous ma terrasse …. Le tout arrosé de saké, cet alcool de riz qui rend l’esprit léger et le ventre chaud…. Mais je ne me contente pas de boire mon saké dans ces petits verres ridicules fait pour les petits gosiers, ni même dans un bol ; non ! Je me suis fait fabriquer une coupe large où le saké flotte en liberté et où je peux le boire en goulées longues et généreuses. Et c’est comme cela que mes aventures ont commencées … 

J’étais un soir, tranquillement sous ma terrasse, je buvais mon saké, lorsque j’ai senti quelque chose me gratter la gorge, je n’y ai pas prêté attention ;, mais quand le quelque chose a été séché et dégrisé …… TSSSSI TSSSI…. J’avais avalé une mouche… Et c’est gênant. Alors je suis allé voir le docteur Han, le plus grand médecin de Kyoto. J’y suis allé au rythme du pas de mes serviteurs, dans ma chaise à porteur. 

« Docteur Han, Docteur Han j’ai avalé TSSI TSSSIIII et c’est gênant. »

 

 Le docteur Han a pris un air très concentré : 

 « Monsieur Mizo, il vous faut avaler une grenouille. »

 

Alors, je suis rentré le plus vite possible chez moi. J’y suis allé au rythme du pas de mes serviteurs, dans ma chaise à porteur. Ils m’ont servi trônant au milieu de ma coupe à saké une grenouille. Mais avec une bonne goulée avant, pendant et après. Gloup, j’ai fait passer la grenouille. Seulement quand la bête a été séchée et dégrisée, CROA CROA et c’est énervant. 

 

 Alors je suis allé voir le docteur Han. J’y suis allé au rythme du pas de mes serviteurs, dans ma chaise à porteur. 

 « Docteur Han, Docteur Han, j’ai avalé par mégarde une mouche bourdonnante qui a été mangée par une grenouille CROA CROA et c’est énervant ! »

 

 Le docteur Han a pris un air très concentré et a penché légèrement la tête : 

 « Mon cher Monsieur Mizo, il vous faut avaler une grue. »

 

Alors je suis rentré chez moi vite, vite. J’y suis allé au rythme du pas de mes serviteurs, dans ma chaise à porteur. Et ils m'ont servi flottant dans ma coupe à saké une grue. Mais avec une bonne goulée avant, pendant et après. Gloup, j’ai fait passer la grue. Seulement quand l’oiseau a été séché et dégrisé. TAC TAC et c’est agaçant. 

 

Alors je suis allé voir le docteur Han. J’y suis allé au rythme du pas de mes serviteurs, dans ma chaise à porteur. 

« Docteur Han, j’ai avalé par mégarde une mouche bourdonnante qui a été mangée par une grenouille croassante qui a été mangée par une grue TAC TAC et c’est agaçant. »

 

 Le docteur Han a pris un air très concentré, a penché légèrement la tête et a tiré consciencieusement les trois poils de sa barbe. 

 « Mon cher Monsieur Mizo, il vous faut avaler un serpent. »

 

 Et je suis rentrée chez moi à toute vitesse, J’y suis allé au rythme du pas de mes serviteurs, dans ma chaise à porteur. Et ils mont servi lové dans la coupe à saké un serpent. Mais avec une bonne goulée avant, pendant et après. Gloup, j’ai l’ai fait passer. Seulement quand la bête a été séchée et dégrisée… ZIIZIZIZIZI et c’est inquiétant.

 

Alors je suis allé voir le docteur Han. J’y suis allé au rythme du pas de mes serviteurs.

« Docteur Han, j’ai avalé par mégarde une mouche bourdonnante qui a été mangée par une grenouille croassante qui a été mangée par une grue caquetante qui a été piquée par un serpent ZIZIZIZIZI et c’est inquiétant ! »

 

 Le docteur Han a pris un air très concentré, a penché légèrement la tête, a tiré consciencieusement les trois poils de sa barbe et s’est levé. 

 « Mon cher Monsieur Mizo, il vous faut avaler un sanglier. »

 

 Alors je suis rentrée chez moi muni de ce précieux conseil, J’y suis allé au rythme du pas de mes serviteurs, dans ma chaise à porteur. Et ils mont servi couché dans la coupe à saké un sanglier. Mais avec une bonne goulée avant, pendant et après. Gloup, j’ai l’ai fait passer Seulement quand la bête a été séchée et dégrisée … GROGRO GRO et c’est bruyant. .

Alors je suis allé voir le docteur Han. J’y suis allé au rythme du pas de mes serviteurs.

 « Docteur Han, j’ai avalé par mégarde une mouche bourdonnante qui a été mangée par une grenouille croassante qui a été mangé par une grue caquetante qui a été piquée par un serpent qui a été écrasé par un sanglier GRO GRO GRO et c’est bruyant. 

 

 Le docteur Han a pris un air très concentré, a penché légèrement la tête, a tiré consciencieusement les trois poils de sa barbe, s’est levé et a fait le tour de la pièce. 

 « Mon cher Monsieur Mizo, il vous faut avaler un chasseur. »

 

Alors je suis rentrée chez moi muni de ce précieux et merveilleux conseil, J’y suis allé au rythme du pas de mes serviteurs, dans ma chaise à porteur. Et ils mont servi assis dans la coupe à saké un chasseur avec son fusil. Mais avec une bonne goulée avant, pendant et après. Gloup, ,j’ai l’ai fait passer. Seulement quand l’homme a été séché et dégrisé… POUM

 

 « Bon, maintenant qu’elle est finie ton histoire, on pourrait aller se coucher. »

 

 « Mais non l’ami ; l’histoire n’est pas fini, car j’ai oublié de dire à notre illustre lecteur c’est que j’avais mis qu’une seule balle dans ton fusil et quand le chasseur a tué le sanglier et bien, il n’a pas trouvé à sortir… Et donc Moi, Monsieur Mizo, grand et gros commerçant de Kyoto, je vis avec un chasseur bien au chaud dans mon ventre C’est étonnant ;, mais nous partageons un goût en commun : le goût du saké!»

 

 « Et bien, puisque tu en parles, tu pourrais nous en donner un de saké!»

 

 « Et bien comme vous le voyez le devoir m’appelle ou plutôt le saké, alors bonsoir ! »

 

Conte raconté lors de la veillée Japonaise

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de la photoconte
  • Le blog de la photoconte
  • : Blog qui évoque les activités de l'association de la Photoconte qui présente de contes, des photos, des diaporamas, des contes en langue des signes, de stages dans l'art de conter et d'écriture
  • Contact

Recherche

Liens