Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 21:04

La PHOTOCONTE Présente

Loup y es-tu?
 

LE VENDREDI 19 DECEMBRE 2008 À 20H30

 

MAISON DES METIERS D’ART 22 RUE LABAT

MARMANDE

 

VEILLÉE CONTÉE GRATUITE

pour Petites et grandes oreilles

Repost 0
Published by laphotoconte
commenter cet article
2 octobre 2008 4 02 /10 /octobre /2008 17:48

VEILLÉE DU 26 SEPTEMBRE 2008

INTERVIEW DE STEPHANIE THUILLIEZ, CONTEUSE

ET

MARILYN SPECOGNA, CONTEUSE EN FRANÇAIS ET EN

LANGUE DES SIGNES

 

La photoconte

Bonjour, Marilyn, tu es membre depuis quelques mois de la Photoconte, comment as-tu eu l’idée d’associer le conte et le langage des signes, comme lors de notre dernière veillée ?

 

Marilyn

Le langage des signes et le conte parlent aux sentiments et jouent beaucoup de l’expression du visage et du corps. Ils ont beaucoup en commun.

Le langage des signes est capable d’exprimer certaines choses impossibles avec le langage parlé, ce qui est aussi le cas avec le conte.

 

La photoconte

Comment as-tu découvert le langage des signes ?

 

M

J’ai découvert le langage des signes à Bordeaux pendant mes études. J’avais le désir profond d’apprendre cette langue depuis très longtemps et grâce à Patrice CARILLO, formateur, j’ai pu réaliser ce rêve.

 

La photoconte

Quelle est la spécificité et les difficultés majeures pour apprendre cette langue ?

 

M

Chaque mot possède son signe. L’expression du visage est très importante car un signe ne veut rien dire sans elle. La phrase ne se construit pas de la même manière qu’en français. Beaucoup de mots n’existent pas en langage des signes, notamment les articles, les pronoms. Également lorsque l’on s’exprime avec le langage des signes, on est obligé de faire face à l’interlocuteur comme le conteur ou le photographe qui doit être devant son sujet.

 

La photoconte

Tu n’es ni sourde ni malentendante, qu’est-ce qui t’as poussé à entreprendre cette formation ?

 

M

J’étais malentendante jusqu’à l’âge de cinq ans et j’ai eu la chance d’être opérée et de retrouver l’audition. Je suis donc sensible et sensibilisée par ce handicap qui n’est pas visible et isole réellement les personnes atteintes.

 

La photoconte

Quel a été ton ressenti par rapport au conte qui a été fait en deux langues lors de la veillée du 26 septembre ?

 

M

Enfin une ouverture ! Le Lot et Garonne demeure encore en retard vis-à-vis du handicap auditif et si cette intervention peut sensibiliser les personnes entendantes cela sera déjà un premier pas. Il ne faut pas ignorer que les sourds vivent avec nous, à côté de nous, à Marmande comme ailleurs.

 

S

J’ai conté dans ma langue, le français, et j’ai trouvé cela particulièrement enrichissant de travailler avec Marilyn sur cette traduction. Elle a permis de mettre en avant le mot avec tout son sens. Le mot n’est plus dit ou jeté, il a une réelle portée. Le geste du signe ouvre de nouveaux horizons aux contes et aux mots.

 

La photoconte

Et pour l’avenir ?

 

M

On souhaite continuer sur cette voie lors de la prochaine veillée car la sensibilisation des non-handicapés demeure une démarche fondamentale. Elle est d’autant plus plaisante qu’elle s’effectue lors de moments de loisirs !

 

S

Oui, l’aventure va continuer, surtout que le contact entre le public et les conteuses est très bien passé. Cela a été un beau moment de partage !

Repost 0
Published by laphotoconte
commenter cet article
8 septembre 2008 1 08 /09 /septembre /2008 20:43

Bonjour à tous et à toutes, amis et amies de la Photoconte

Les mois de Juillet et d’août ressemblent à deux belles endormies… Certes la Photoconte s’est faite plus discrète et silencieuse durant cette période, mais c’était pour mieux préparer la rentrée !
Le premier projet qui devient une habitude puisque nous en sommes déjà à notre huitième édition, la veillée contée ouverte à tous.
Pour le 26 septembre à 20h30 (Maison des Métiers d’Art), je me suis inspirée de mes périples malgaches pour proposer des contes de l’Afrique et de la Grande Ile.

Deux nouveautés
La première, une exposition de photographies intitulée Visages de bois et de perles. Je remercie Sébastien Faget qui a fixé des étranges masques sur sa pellicule lors d’une séance épique sous une température proche de celle des savanes africaines !
La deuxième, un conte poésie à deux voix ou plutôt en deux langues puisque le parlé sera accompagné du geste, mais je laisse Marilyn Specogna développer cet aspect dans sa propre tribune.

Deuxième projet qui occupe mon esprit depuis plusieurs mois, la prochaine grande exposition de photographies et de textes. Cette exposition présentera le travail de Thierry DELLAVEDOVA à la médiathèque de Marmande du 14 au 31 octobre 2008. L’exposition s’intitulera LES 2 M puisqu’il s’agit de réunir deux statues emblématiques de Marmande et de Metz, ville où réside notre ami photographe. Enfin, nous travaillons, en ce moment, sur un diaporama de photographies de Sébastien Faget ayant pour thème la Pomme d’Amour et nous souhaitons le mettre en rapport avec un conte écrit par Stéphanie. Nous espérons que ce projet très proche de l’esprit de la Photoconte rencontrera un écho favorable auprès de Marmande et de ses édiles. Bref, pas si endormis que cela les mois de juillet et d’août ! En vous souhaitant à tous et à toutes une excellente rentrée et au plaisir de vous voir pour notre premier rendez-vous conté de l’automne.


La présidente de la Photoconte
Stéphanie THUILLIEZ

Repost 0
Published by laphotoconte
commenter cet article
22 juin 2008 7 22 /06 /juin /2008 14:34

Un an déjà…

Nous venons de fêter notre première année d’existence en marmandais et celle-ci fut intense.

Hier soir, nous avons eu le plaisir d’organiser une soirée dans le très agréable jardin de Boissonna
près de Duras. Un odorant et coloré jardin où la rose règne telle une souveraine. Nous remerçions la Famille Beylard de son aimable invitation et nous la félicitons de sa façon de magnifier les rosiers.

Nous vous invitons à aller dans les rubriques nos coups de cœur et nos photos pour que vous puissiez vous imprégniez de la douceur du lieu et de la soirée.

Mais, revenons sur cette année « photocontée ». Lors des 11 spectacles contés organisés par l’association, nous avons accueilli plus de 400 spectateurs et révélés plus de 25 contes différents.
En outre, 2 expositions photos ont déjà eu lieu, elles aussi très appréciées.

Pour finir, la Phot’OConte ne se serait pas tant développée sans la participation de nos raconteurs d’histoires - Christian, Fanny, Rachel, Marylin, Estelle - et de nos fidèles amis…

Nous abordons donc cette nouvelle année avec un grand enthousiasme et nous espérons faire de nouvelles rencontres.

 

 

L’équipe de la Phot’OConte

 

 

Repost 0
Published by laphotoconte
commenter cet article
17 mai 2008 6 17 /05 /mai /2008 08:30

Beaucoup de bons souvenirs pour cette première année d'existence et aussi une brassée d’émotions.

 

            Un grand merci à ceux et celles qui accompagnent la Photoconte au quotidien et qui soutiennent ce qui n'était, il n’y a encore qu’un an, qu'une jolie idée ...

 

            Tiens justement un mot sur cette idée...

 

            Tout juste arrivée à Marmande, je pousse la porte de la Maison des Métiers d'Art où se tenait une exposition sur l'eau. Un jeune homme surveille la salle et comptabilise les entrées. Je regarde les photographies, lis les panneaux et commence à discuter avec le jeune homme en question. La conversation roule sur le marmandais, les photographies, les légendes... Cette personne qui est la première à laquelle je parle de cette envie de conter à Marmande, c’est Hervé, co-fondateur de notre association… Il faut croire que ce dimanche-là, j’ai été bien inspirée de pousser la porte de la Maison des Métiers d’Art et également dans mes paroles ! Il n'y a pas de hasard, sauf des coïncidences heureuses. C’est peut-être à ce moment précis que la Photoconte a commencé à exister.

 

            Écrire sur cette année est propice aux souvenirs, comme ma première manifestation contée pour les Rendez-vous aux jardins. Dans mon bureau, j'effeuille quelques contes, rencontre des roses et croise des amours... ceux des autres bien sûr mais aussi un peu les miens ! Et toutes ces légendes constituent aujourd’hui l’un de mes spectacles préférés : L'Eros des Roses (Merci encore à Christian de m'en avoir soufflé le titre). Conter fleurette est toujours une chose fort plaisante, même pour une femme !

 

            Puisque je suis dans le registre de la mémoire, je vais m’y tenir et revivre avec vous ce magnifique mois d'août 2007 où la Photoconte s'est transformée en maison d'artistes... Ensemble, nous avons discuté photographies et contes et ceux qui me connaissent savent à quel point je place au premier plan l’art de la causerie. Sous le soleil de Marmande, sont nés des projets, beaucoup de projets… Certains se sont déjà réalisés, comme dans les belles histoires, d'autres sont encore à venir ou en devenir...

 

            Et puisque le rythme tertiaire (ternaire) appartient au conte, dernier clin d‘œil au passé : notre dernière veillée dédiée aux frères Grimm. Quelques nouvelles oreilles sont venues nous écouter et nous encourager mais aussi j'ai reconnu, parmi le public, des oreilles fidèles, de celles qui étaient déjà là à la première ou à la deuxième veillée ;  pour leur fidélité un grand salut !

 

            Encore une ligne pour souhaiter encore et toujours de belles rencontres avec les mots et avec les gens qui font le bonheur de la photoconteuse que je suis devenue.

 

Stéphanie THUILLIEZ, Présidente de la Photoconte

 

Repost 0
Published by laphotoconte
commenter cet article
3 mai 2008 6 03 /05 /mai /2008 17:00

La Phot’OConte participera le 13 mai prochain à la soirée spéciale Contes et Cinéma à la bibliothèque et au cinéma Rex de Tonneins. Stéphanie y contera L’Eros des Roses. La soirée débutera à 19h00 avec un buffet, puis suivra la projection d’un film d’animation et de Meurtre dans un jardin anglais de Peter Greenaway (info : 05-53-84-57-58).

 

Le 31 mai et 1er juin, pour la deuxième année consécutive, l’association participera à la manifestation Rendez-vous aux jardins organisée par la Mairie de Marmande. Dans le cadre bucolique du cloître de l’église Notre-Dame, Stéphanie nous fera voyager parmi les roses. Le spectacle commencera le samedi et le dimanche à 16h00.

 

Les prochaines veillées contées auront lieu en juillet et en août. Nous vous informerons par mail des dates que nous auront choisies.

 

Vraisemblablement celle de juillet sera exclusivement destinée aux adhérents et aux amis fidèles de l’association. En effet, pour fêter le premier printemps de la Phot’OConte, nous pensons organiser une promenade contée dans le Jardin de Roses de Véronique Beylard : le jardin de Boisonna à Baleyssagues près de Duras.

 

Celle d’août aura peut-être pour thème Madagascar… Nous espérons que comme chaque fois, certains adhérents viennent aider Stéphanie en contant. Mettez-vous dès maintenant en contact avec elle.

Repost 0
Published by laphotoconte
commenter cet article
19 janvier 2008 6 19 /01 /janvier /2008 14:38
Chers amateurs du conte ; 

Nous avons le plaisir de vous annoncer que les activités de l'association connaissent un franc succès. En effet, la veillée contée du 28 mars dernier a accueilli 33 spectateurs, dont 13 enfants.
Cette veillée intervenait à la suite de 11 heures de formation orchestrées par Stéphanie. 
Nous tenons ainsi à remercier Christian et Marilyn les deux conteurs en herbe de leur participation et de leur implication dans l'association. 

Cette formation et cette veillée ont permis de rendre un Hommage à des passeurs de mots d'exception, les frères Grimm. 
Marilyn nous a enchanté avec 
Le loup et les sept chevreaux
Christian nous a enjoué avec le fameux
Sept d'un coup
Stéphanie a tissé le fil rouge de la soirée avec la clé d'or, Petit pou et petite puce et 
Les trois fileuses.

Voila ce que répondaient Christian et Marilyn à la question de Fanny sur ce que le stage leur a apporté (interview à lire pour les adhérents dans le prochain bulletin) :
C. "Il est vrai que j'ai déjà conté mais ce stage (m'a permis) d'acquérir une technique, de me remettre en question et d'avoir le sentiment d'une plus grande liberté dans ma manière de conter."
M. (sans hésiter) : "prendre de l'assurance !"

Au vu du déroulement de la soirée, il est certain que les objectifs de la formation ont été atteints.

Avis aux prochains amateurs...

N’hésitez pas à nous contacter par mail à laphotoconte@laposte.net

Repost 0
Published by laphotoconte
commenter cet article
23 décembre 2007 7 23 /12 /décembre /2007 11:34
Cette jeune association est destinée à perpétuer et à conserver les contes et légendes encore peu connus en marmandais et à valoriser les paysages et sites de notre magnifique région par :

 

Le collectage d’histoires, de légendes, de mythes, d’anecdotes auprès des populations locales,

L’écriture de contes et la prise de photographies à la suite de ce collectage,

La formation des membres à l’art du conte,

La création et la représentation de spectacles de contes,

L’exposition de travaux photographiques et de textes des membres de l’association …

 

La Phot’OConte à travers toutes ces actions, veut redonner vie au patrimoine urbain, rural et paysager de Marmande et de sa région. Elle a pour vocation de regarder autrement nos lieux de vie en leur offrant un éclairage inédit et original.

 

L’association est ouverte à tous, passionnés et amoureux des mots, de photographie et du patrimoine local.

Repost 0
Published by laphotoconte
commenter cet article
23 décembre 2007 7 23 /12 /décembre /2007 11:25
Petite touche poétique

 

C’est en face d’une quinzaine de têtes blondes, brunes, rousses ... de trois ans environ que j’ai compris toute la portée de l’imaginaire. Ma tâche à l’époque : expliquer la fabrication des pièces de monnaie.... Rébarbatif, non ? 
Alors sont nés le Chocométal et le Fantôme fallacieux. Et ces deux créatures ont amusé mon jeune auditoire. C'est comme cela que j'ai commencé à conter et j'ai aimé cela. Ensuite, j'ai rencontré des conteurs
[1] et ce sont eux qui m’ont guidée, accompagnée, encouragée. J’ai compris aussi que le chemin des contes était aussi beau que l’infini et que cela devait se partager. C’est cette envie de partage et de beauté qui m’a animée lorsque j’ai créé La Phot'OConte.

Fraîchement arrivée à Marmande, j’ai découvert de nouvelles sources d’inspiration : le chant des bambous au fond de mon jardin, la violence de la lumière, la sérénité empreinte de poésie : mille petites choses qui tissent, en définitive, le désir de raconter et de photographier.

Notre jeune association est un relais entre les personnes qui sont animées de l’envie de raconter, d’écrire, de voir, de photographier le quotidien de manière plus poétique.

Je souhaite à chacun de vous de croiser la magie qui m’a inspirée le Fantôme fallacieux et mes autres rêveries.

 

                                                                                              Stéphanie THUILLIEZ

                                                                                              Présidente de l’association



[1] Je pense en particuliers à Nelly Hedan, Ralph Nataf et Gigi Bigot.

Repost 0
Published by laphotoconte
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de la photoconte
  • Le blog de la photoconte
  • : Blog qui évoque les activités de l'association de la Photoconte qui présente de contes, des photos, des diaporamas, des contes en langue des signes, de stages dans l'art de conter et d'écriture
  • Contact

Recherche

Liens